Alter Party- L’alternative festive

Alter Party- L’alternative festive       

 

Descriptif de l’action (en 2-3 lignes maximum) :

Il s’agit d’un projet de réduction des risques (RdR) en milieu festif et rural (arrondissement de Verviers). Alter Party propose une philosophie et des actions qui encouragent à faire la fête autrement. Son but est d’interpeller sans moraliser, d’informer sans sanctionner, de donner des conseils sans imposer. En résumé, de permettre à chacun de « faire la fête sans se prendre la tête ».

Contexte – Origine du projet (quel était le besoin, le constat, l’idée de départ ?) :

Sur tout le territoire de l’arrondissement de Verviers, nous avions relevé l’existence de rares initiatives en matière de RdR en milieu festif, le plus souvent portées par des intervenants locaux pour des événements locaux (fête de village, fin des examens,…). Suite à ce constat, le service de l’AVAT Prévention a tenu à rassembler les acteurs Verviétois qui souhaitaient travailler au développement d’une action concertée en matière de RdR en milieu festif, adaptée aux spécificités de notre territoire (large territoire, milieu rural, hétérogénéité du public, absence de discothèque, nombreuses fêtes de villages, consommation d’alcool centrale,…)

Public visé par le projet :

En première ligne, notre projet s’intéresse à toutes personnes qui participent à un événement festif (jeunes, adultes, familles, …) mais également aux personnes dans leur milieu de vie (travail de rue).

En deuxième ligne, nous proposons de sensibiliser à la philosophie de la  RdR les organisateurs de soirées ou événements, les professionnels de la santé, les autorités locales, …

 

Quoi ? (Qu’est-ce qu’on a fait ?) :

·       Réalisation de campagnes de communication via la création d’une identité graphique « liégeoise »,  

·       Mise en place de stand lors d’événements festifs (Saint Nicolas, Fiesta city, fête de la musique, Carnaval, diffusion des matchs des Belges à la coupe du Monde sur écran géant, …),

·       Formation d’animateurs et de pairs du public cible (ex. jeunes verviétois),

·       Diffusion et sensibilisation des valeurs de la RdR auprès des autorités locales, des organisateurs d’évènements, des professionnels.

 

Comment ? et avec qui ? (quel est l’apport de la promotion de la santé dans ce projet) :

Les valeurs de la promotion de la santé sont au centre du projet de par l’importance accordée au bien-être général de la population, notamment en diminuant les conséquences problématiques (physiques, psychologiques, sociales) liées à la consommation de produit (licite ou illicite), en favorisant le continuum entre la promotion de la santé- la prévention- et la réduction des risques, en informant et en renforçant les ressources des consommateurs et de leur proche pour qu’ils puissent faire des choix éclairés en matière de consommation.

Concrètement, quelle est la plus-value pour les citoyens ? :

Nous reconnaissons le droit à la participation sociale du public et du consommateur. Alter Party vise à informer, prévenir et réduire les dommages liés à l’utilisation de produits psychotropes. La participation citoyenne est au cœur des actions grâce à un aller/retour entre le groupe de travail et la récolte d’avis du public cible.

Plus encore, en 2018, nous centrons nos actions sur le travail effectué par des pairs lors d’évènements festifs verviétois. Le projet concerne des jeunes verviétois qui ont été formés à la RdR afin de tenir des stands et évoluer en équipe mobile.

 

Partenaires institutionnels :

Actuellement, les partenaires suivants participent à l’initiative : les Plans de Cohésion Sociale des villes de Verviers, Herve, Plombières, Thimister, Dison, Theux, Pepinster, Stavelot et Malmedy ainsi que l’Openado de la Province de Liège. Le RASSAEF, Réseau d’Aide et de Soins Spécialisés en Assuétudes de l’Est-Francophone prend également part à ce projet.

Au fur et à mesure de l’évolution du projet, de nouveaux partenaires adhérent à notre charte. Citons l’AMO Latitude J (Herve) et l’ASBL Les Risques du Samedi Soir (Malmedy). 

Lors d’évènements spécifiques, nous collaborons généralement avec la commune ainsi que les services de police de l’arrondissement.

 

Personne de contact (acteur de promotion de la santé pour ce projet) :

AVAT Prévention

Morgane Steffen

Maryline Thannen

Retour aux projets