La promotion de la santé

Qu’est-ce que c’est ?

 

Exercer un plus grand contrôle sur sa santé.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la promotion de la santé comme « le processus qui confère aux populations le moyen d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d’améliorer celle-ci ».

 

Agir sur les facteurs influençant la santé.
La santé est influencée – positivement ou négativement – par l’emploi, le logement, l’enseignement, les loisirs, le mode de vie, l’environnement etc. Toutes ces dimensions de la vie quotidienne sont appelées « déterminants de santé ». La promotion de la santé se donne comme ambition d’agir sur ces déterminants, en faveur de la qualité de vie de tou.te.s et de la réduction des inégalités sociales de santé.

 

Promouvoir les actions participatives et les démarches communautaires.
Les populations visées sont les mieux placées pour indiquer les problématiques de santé qui les caractérisent et pour soulever les solutions les plus appropriées. Les associations en promotion de la santé développent leurs activités dans la proximité, dans différents milieux de vie : quartier, commune, école, famille, entreprise etc. Améliorer la qualité de vie des personnes c’est agir sur les déterminants de santé dans une démarche qui se veut participative, collective et communautaire.

 

Coordonner les stratégies.
La promotion de la santé est un processus continu pour la mise en oeuvre d’un ensemble de stratégies coordonnées : politiques, environnementales, éducatives, communautaires, institutionnelles. 

La santé est l’affaire de chaque individu et de chaque communauté.

Les facteurs qui influencent la santé

Plusieurs recherches ont essayé de traduire statistiquement le poids des différentes catégories de déterminants sur la santé. Le Canadian Institute for Avanced Research* a ainsi mis en évidence le fait que l’environnement social et économique (la sécurité sociale, le lien social, l’éducation, la justice fiscale…) avait l’influence la plus importante sur la santé, devant l’organisation du système de soins et le patrimoine génétique.

0 %

Environnement social et économique

0 %

Système de soins

0 %

Biologie et patrimoine génétique

0 %

Environnement physique

Source : Canadian Institute for Advanced Research, Health Canada, Population and Public Health Branch AB/NWT, 2002

Les déterminants de la santé

Les déterminants de la santé peuvent être définis comme les conditions sociales, économiques et culturelles qui influencent la santé des populations

Comment peut-on agir ?

Les stratégies

 

  • Partir des besoins et des attentes du public

  • Rendre le public acteur du projet (participation et empowerment)

  • Avoir une approche positive de la santé

  • Agir sur base du continuum promotion de la santé – prévention- soins – réduction des risques

  • Tenir compte du contexte de vie des personnes

  • Mener des actions concertées et travailler en réseaux

  • Pratiquer la littératie en santé, c’est-à-dire rendre compréhensibles et accessibles les informations de santé et les adapter aux publics, leur donner les clés pour trouver et critiquer l’information.

Toutes ces stratégies favorisent d’une manière ou d’une autre la création et/ou le maintien de lien social entre les professionnel.le.s, entre professionnel.le.s et leur(s) public(s) et entre usagers 

 

Lutter contre les inégalités sociales en santé

Human inequality as global social issue. Stop discrimination on grounds of race, sex or religion as hand holding a paper sheet with injustice, unfairness symbol over crowded street background.

Les inégalités en matière de santé reflètent les fractures économiques et sociales de la société.

À mesure que les pressions économiques s’accentuent et que les coûts des soins de santé augmentent, le risque d’exclusion s’accroit, laissant souvent de côté ceux dont les besoins sanitaires sont les plus grands. Parmi les inégalités, celles qui portent sur la santé apparaissent comme particulièrement injustes car elles contribuent à une souffrance, des maladies plus précoces, plus graves, avec plus de conséquences négatives. Elles tuent à large échelle et à bas bruit alors que l’évolution des connaissances scientifiques et des technologies permettent des progrès considérables.

Écarts en matière de revenus en Wallonie

À mesure que les pressions économiques s’accentuent et que les coûts des

Selon les résultats de recherche de la Base de données Nationale de Mortalité, il apparaît qu’en Belgique aussi les risques de décès, des hommes comme des femmes, dépendent du niveau d’éducation, du statut professionnel et de la qualité de logement.

 

L’espérance de vie d’un homme de 25 ans sans diplôme est inférieure de 5.5 années à celle d’un homme du même âge titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type long.

 

IN Bossuyt N, Gadeyne S, Deboosere P, Van Oyen H. Socio-economic inequalities in health expectancy in Belgium. Public Health 2004 ; 118 : 310.

Revenu moyen par habitant (euro(s))

Historique

22 juillet 1946

1ère conférence internationale sur la santé
Des systèmes de sécurité sociale et d'assurances de maladie s'organisent en Europe

7 avril 1948

Constitution de l'OMS

5 janvier 1978

Déclaration d'Alma-Ata
La santé est un droit fondamental de l'être humain et les inégalités de santé sont politiquement, socialement et économiquement inacceptables

21 novembre 1986

Charte d'Ottawa
Première conférence internationale pour la promotion de la santé

14 juillet 1997

Décret fondateur de la Promotion de la santé en Communauté française

25 juillet 1997

Déclaration de Jakarta
Importance de la santé dans le développement économique et social

19 septembre 2013

Régionalisation de la Promotion de la Santé

3 février 2014

Constitution de la Plateforme Wallonne de Promotion de la Santé

19 mai 2016

Création de la Fédération Wallonne de Promotion de la Santé (FWPSanté)

2 février 2022

Vote du Décret wallon de Promotion de la Santé et Prévention